Tout a commencé peu avant Noël dernier, par un appel téléphonique d’un nouveau donateur. Ce dernier avait une seule condition : que la somme bénéficie aux 10 jeunes myopathes du service Oceole. Nous avons échangé tous deux sur des idées de projets, avec le fait si possible, de pouvoir réaliser des choses « extraordinaires » …

A ce stade, je ne connaissais pas le montant du don, et emballé par les idées soumises, ce donateur souhaitant rester anonyme, nous a offert 10 000 euros.

Après 2 mois de préparation, nous avons entrepris la réalisation d’un premier rêve, pour Damien, 27 ans, arrivé très jeune au CMI. Son projet : voir la mer, l’entendre et si possible la toucher !

Tout ceci peut paraître anodin, mais dans le cadre d’un jeune en hospitalisation complète, avec des contraintes fortes en termes de sécurité sanitaire et de soins, ce n’était pas chose aisée.

De plus, ceci devait, devant les contraintes hospitalières, se dérouler sur une journée, avec un encadrement soignant et « un point de chute » adapté et sécurisé.

Grâce à mes contacts de Commission Nationale SSR de la FEHAP, un de mes collègues, Directeur Général de l’Institut Saint-Pierre à Palavas-les-Flots, se propose de nous accueillir.

Nous avons échangé pendant environ 3 semaines, sur les besoins à notre arrivée : une pièce adaptée, un brancard douche, un lève-malade de la marque des nacelles de transfert utilisées pour Damien…

Nous avions rajouté en sus, la vue mer, que nous avons obtenu, car cet établissement a la chance d’avoir un accès direct à la Plage !

Puis, le jour J est arrivé : Lundi 27 septembre, 6H30, Marie Infirmière, Céline Aide-Soignante et moi-même partons dès 7H00 direction LA MEDITERRANEE !

Le simple fait du voyage était déjà une grande joie pour Damien. Nous en avons pris conscience à notre premier arrêt dans une station-service pour une pause-café et viennoiseries. Malheureusement ce dernier du fait de son handicap ne pouvait en profiter, mais c’était la 1ère fois depuis le confinement de mars 2020 qu’il allait en sortie extérieure, et qu’il voyait d’autres personnes que les salariés et bénévoles du CMI.

La météo était de la partie, nous sommes arrivés à l’Institut St Pierre en fin de matinée, où nous étions attendu. Tout était prêt.

Nous pensions que Damien souhaiterait se reposer du voyage, mais il n’en était rien, il voulait après ses soins et ses prises de médicaments, aller en fauteuil sur le front de mer. La chambre avec vue mer ne lui suffisait déjà plus !

Le rêve de Damien prenait vie : Il voyait la mer pour la première fois ! Une parenthèse qui lui a aussi permis de rompre avec son quotidien au CMI, lui qui depuis plusieurs mois, n’en dépasse que rarement son enceinte… Pour tout un chacun, la mer fait naître beaucoup de souvenirs, elle s’impose à nous majestueusement avec solennité, beaucoup de force et une très grande beauté…

Et nous voilà partis, chacun avec un sac à dos, avec le matériel d’urgence, les poches d’alimentation, les médicaments… on avait de quoi secourir les plagistes !

Nous avons arpenté le front de mer, nous sommes reposés à la terrasse d’un café de plage, en étant vigilant à ce que le fauteuil électrique ne s’ensable pas (nous n’avions pas prévu les pelles !).

Puis, grâce au don, nous avions remis une somme d’argent à Damien pour qu’il s’achète des souvenirs : teeshirts, bracelets… et bien sûr, l’envoi de cartes postales.

Le temps passait trop vite… De retour vers la chambre du Centre de Rééducation de Palavas, ce dernier a soudain une envie : il veut aller dans l’eau !

Evidemment, hors saison, les accès et matériels ne sont pas disponibles. Cependant, voulant aller au bout de son rêve, nous avons demandé à 2 plagistes de son âge, plutôt musclés, d’aider Céline à le porter et lui mettre les pieds dans l’eau (nous prenions les photos avec Marie, sans avoir prévu de rentrer dans la mer…). Et là, les photos en témoignent, le sourire de Damien valait bien tous ces efforts.

Puis, ce fut le temps du retour, après vous l’imaginez des soins complets. Nous avions prévu de revenir au CMI vers 19H30, mais étions de retour aux environs de minuit. Et Damien a été éveillé durant les 4H de voyage, heureux…

Un très joli moment hors du Temps. Merci à tous ceux qui ont permis la réalisation du rêve de Damien, en premier lieu, l’équipe d’Oceole dans son ensemble et Mme Rodet le médecin, les donateurs, l’équipe de l’Institut St Pierre à Palavas…

Evidemment, Marie et Céline, qui par leur professionnalisme et leur bonne humeur ont transformé une aventure d’un jour, en souvenirs pour toujours…

A bientôt pour de nouveaux rêves !

Ivan RAUCROY
Directeur Général